Notre première réunion publique

img3492small.jpg

A l’invitation de notre liste aux élections municipales, environ 25 personnes se sont retrouvées à l’espace culturel de Mens ce vendredi 15 février. Cela était au delà de nos espérances au vu du peu de temps que nous avions eu pour en faire la promotion. Notre but était d’échanger des idées et de recueillir l’avis des personnes présentes sur ce que serait une municipalité selon leur vœux. Pendant plus de 2 heures, nous avons fait le tour des questions concernant l’avenir de Mens et du Trièves en essayant d’être aussi interactif que possible avec les personnes présentes.  

Il est toujours difficile en organisant ce genre d’échanges de faire en sorte que chacun puisse s’exprimer.Néanmoins, des souhaits ont été émis et en premier dans la chronologie de la soirée (et certainement par ordre d’importance pour beaucoup !) : des élus qui travaillent !

img3490small.jpg

Des question ont été posées sur l’utilisation du bâtiment « Paul Brachet » de la maison de retraite quand celle-ci aura été regroupée sur le seul site de l’Obiou. Pourquoi ne pas en faire des appartements pour personnes âgées ?

Nous sommes favorables et souhaitons encourager la réalisation de logements pour personnes âgées à Mens et dans le canton. Nous pensons qu’il est peut-être plus facile et moins coûteux pour un meilleur résultat de construire pour cela des logements neufs directement aux normes. Nous avons soumis l’idée d’appartements semi-collectifs (chacun chez soi mais pouvant disposer d’un salon et de service communs (entraide des autres locataires, alarme, soins à domicile, portage des repas…) tout en habitant en centre ville. Pourquoi pas une telle réalisation au Pré Colombon. Les bâtiments du site « Paul Brachet » qui n’appartiennent d’ailleurs pas à la commune pourraient peut-être plus facilement être réhabilités en logements standards.

Deux grands défis pour l’avenir ont été évoqués : l’eau et l’énergie.

Concernant l’eau, des pistes de bon sens ont été évoquées : s’occuper des fuites du réseau, promouvoir des systèmes de récupération d’eau et promouvoir des toilettes sèches (sans utilisation d’eau). Cela est à la fois plus écologique et économique que de rechercher de nouvelles sources.

Un long échange a eu lieu sur l’assainissement. Il paraît possible de s’équiper de systèmes performants (lits à roseaux) pour un coût moins élevé que ce qui a été annoncé dans les résultats de l’enquête publique (consultable en mairie).

Aménagement des étroitures (vers le Crédit Agricole, vers l’Office du Tourisme) : on nous a fait remarquer qu’il y avait le problème du passage des moissonneuses-batteuses, on peut y ajouter celui du déneigement. Cela interdit peut-être ces aménagements fixes dans les parties les plus étroites mais l’autorise dans les approches ou les véhicules se croisent. On peut y réfléchir néanmoins et coupler ces aménagements à la réalisation ou non de la déviation.

Le problème des crottes de chiens est posé. Il est noté un manque de civisme des propriétaires concernés malgré des rappels.

Il a été regretté que les arrivées sur Mens (entrées de ville) offrent une première image du village assez dégradée. Cette question est à relier à l’aménagement notamment visuel de la zone artisanale qui laisse pour l’instant à désirer selon nous.

La situation du marché des producteurs locaux l’été a également été évoquée : leur chiffre d’affaires a baissé depuis qu’ils sont sous la Halle.

img3491small.jpg

Il a été rappelé que l’intercommunalité est de plus en plus l’endroit où se traitent des enjeux de plus en plus importants. Aujourd’hui, les compétences de la communauté de communes sont : déchets, développement économique, lecture (depuis peu avec la transformation de la bibliothèque de Mens en médiathèque tête de réseau), demain, les écoles (?), la maison de retraite…

Un appel est lancé par nous à cette occasion :chaque commune désigne au sein de son conseil municipal des représentants à la communauté de commune. Chaque élection dans chaque commune est donc importante. Encouragez les gens de votre connaissance à s’engager à Mens mais aussi dans toutes les communes du Trièves. On peut s’engager en se présentant mais également en interrogeant les candidats déclarés lors de leur réunion ou en provoquant des réunions.

Une participante souhaite que l’on puisse emprunter des documents vidéos à la médiathèque.

Concernant les impôts : on nous a demandé quelle était notre position, nous engagerions-nous à ne pas les augmenter plus que le coût de la vie ? Il est évident que personne ne souhaite voir les impôts augmenter au delà du raisonnable. En tous cas, une grande partie des actions que nous préconisons sont peu coûteuses, voire gratuites, et demandent surtout de l’imagination. Il faut éviter les projets démesurés.

La réunion s’est achevée vers 23 heures mais les échanges se sont poursuivis autour de jus de fruits. Minuit sonnait lorsque les derniers participants se sont quittés.

0 Réponses à “Notre première réunion publique”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Fatima NEKKAZ, Candidate du... |
OXYGENE |
Villemomble en mouvement p... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saint-Paul-lès-Dax ville à ...
| Tous ensemble pour Liancourt
| Michaël BRUEL